Sélection pour Noël 10 idées de cadeaux scientifiques pour les enfants

first_imgSélection pour Noël : 10 idées de cadeaux scientifiques pour les enfantsIl y a ceux qui savent depuis plusieurs mois ce qu’ils désirent et ceux qui n’ont pas forcément d’idée très précise. Pour les enfants et ados geeks, scientifiques, aventuriers et surtout curieux, Maxisciences a fait une petite sélection de cadeaux à ajouter sur sa liste au Père Noël « Cher Père Noël, cette année j’ai été (à peu près) sage et c’est pourquoi je me permets de t’adresser la liste des cadeaux que je souhaiterais recevoir … » Sage ou pas sage, ce n’est pas à nous de juger ! En revanche, on s’est permis de suggérer quelques idées qui devraient trouver leur place au pied du sapin. Et il y en a pour tous les goûts et tous les budgets. 1- Quiz pour les neurones Quand une boîte suffit à réunir la famille autour d’une table tout en s’amusant et en s’instruisant, on en redemande !  Les Défis des Cobayes – Grand Quiz Sciences est un jeu qui permet de tester ses connaissances scientifiques avec 250 questions (en physique, chimie, etc.). Idéal aussi pour occuper le temps pendant un long trajet en train ou en voiture. Prix : 9,95 € 2- Des bougies naturelles et DIY Attention ! A n’offrir qu’aux plus grands ou à réaliser sous surveillance avec les plus jeunes. Donnez à votre progéniture l’opportunité de se prendre pour des chimistes des senteurs. Le coffret « Senteur maison – Bougies faciles 100% Végétales » contient tout le nécessaire pour réaliser soi-même desbougies naturelles, colorées et délicieusement parfumées. De la verveine exotique au thé à la pêche, il y en a pour tous les nez. Prix : 25€3- Un avion à énergie solaireAux oubliettes les traditionnelles maquettes ! Cette année, on construit la version modélisée d’un avion à énergie solaire. Le Solar Plane Mobileest le cadeau techno-écolo par excellence. Il ne produit pas d’émission de carbone et il est alimenté par l’énergie solaire. On épate la galerie en lui faisant prendre l’air et son envol et on le suspend au plafond de sa chambre ou on le glisse dans une bouteille pour le recycler en objet de déco. Prix : 24,95 €  4- Docteur pas trop Maboul !On invite (presque) le célèbre docteur Michel Cymes à la maison avec ce Quiz du corps humain ! Imaginé en collaboration avec le plus cathodique des médecins, il propose 360 questions sur son corps, les petits boboset autres connaissances médicales. De quoi peut-être faire naître des vocations chez les enfants. Prix : 12,90 € 5- Les étoiles (même filantes !) dans sa chambre On n’aura plus besoin de crier « au lit ! » 150 fois avant d’être entendu. Avec cet astroplanétarium, perso, les enfants vont vite aller dans leur chambre. A la fois décoratif et instructif, il projette sur les murs et sur le plafond plus de 8.600 objets de ciel, étoiles, constellations de l’hémisphère Nord et même l’intégration d’étoiles filantes ! Pour tous les astrophysiciens en herbe … et en pyjama ! Prix : 89,90 € 6- Un labo à la maison Et pourquoi ne pas suivre les pas du célèbre Backyard Scientist, qui n’hésite pas à tenter toutes sortes d’expériences dans son jardin ? Avec le Coffret 150 expériences de chimie il est possible de créer une éruption volcanique, de faire du savon à bulles, de fabriquer du plâtre à empreintes… en utilisant des produits que l’on trouve dans toutes les maisons : œufs, bouteille en plastique, etc. Un cadeau formidable pour tous les savants fous ! Prix : 29,95 €7- Des livres vraiment pas comme les autres   A défaut d’avoir pu acheter l’un de ses objets mis aux enchères en octobre dernier, offrez à des jeunes ados un tome ou plusieurs des aventures de Georges (Georges et les secrets de l’univers, Georges et les Trésors du cosmos, Georges et le Big Bang et Georges et le Code secret). Ecrites par Stephen Hawking et sa fille Lucy, elles racontent les péripéties scientifiques de plusieurs personnages. C’est génial ! 8- Animations scientifiques en petit comité Depuis 2005, les Savants fous proposent des animations ludiques et pédagogiques pour les enfants dans de nombreuses villes françaises. Alors pourquoi ne pas glisser dans la hotte du Père-Noël, un atelier de produits chimiques, un spectacle scientifique avec des défis à relever ou encore un stage sur la police scientifique ou les changements climatiques ? Tout est (quasiment) possible et l’équipe saura à votre écoute pour concocter le meilleur des cadeaux. Prix : en fonction de la prestation   9- La découverte en illimité À lire aussiBébé : 3 conseils pour être un super papa selon la science Voilà un cadeau qui passera par toutes les cheminées puisqu’il s’agit d’une carte. Mais pas n’importe laquelle ! Un Pass d’un an donnant un  accès illimité à l’ensemble des espaces d’exposition de la Cité des sciences et de l’industrie et du Palais de la découverte, à Paris.Elle offre aussi de nombreux avantages, comme l’emprunt gratuit de documents de la bibliothèque, des invitations à des inaugurations… Bref, un traitement VIP ! Prix : 30 € pour les enfants et les moins de 25 ans 10- Rêvons un peu… Un scooter sous-marin Un hoverboard ? Tellement 2017 ! Cette année, on vous propose d’aller plus loin dans votre quête de sensations fortes et de néo-mobilité. Vous allez vous déplacer sous l’eau pour aller à la rencontre du monde sous-marin grâce à un mini scooter pas comme les autres. On s’agrippe à ce SeascooterYamaha RDS250qui peut descendre jusqu’à 30 mètres de profondeur et qui avance à une vitesse de 4km/heure. Magique et ludique. Prix : à partir de 499 € Par M.MLe 14 décembre 2018 à 16:30 • Marina Marcoutlast_img read more

Whats school like in Tenakee Springs without a school

first_img The commons in the Tenakee Springs School building. (Photo by Quinton Chandler, KTOO – Juneau)The commons in the Tenakee Springs School building. (Photo by Quinton Chandler, KTOO – Juneau) 1 of 5 Yakobi Nash and his mother Iris at the Tenakee Springs Independent Learning Center. (Photo by Quinton Chandler, KTOO – Juneau)Yakobi Nash and his mother Iris at the Tenakee Springs Independent Learning Center. (Photo by Quinton Chandler, KTOO – Juneau) Camille Chase swings on the Tenakee Springs playground in November 2016. (Photo by Quinton Chandler, KTOO – Juneau)Camille Chase swings on the Tenakee Springs playground in November 2016. (Photo by Quinton Chandler, KTOO – Juneau) Megan Bush leads kids to the playground for their afternoon recess at the Tenakee Springs Independent Learning Center. Bush is the’s center’s facilitator. (Photo by Quinton Chandler, KTOO – Juneau)Megan Bush leads kids to the playground for their afternoon recess at the Tenakee Springs Independent Learning Center. Bush is the’s center’s facilitator. (Photo by Quinton Chandler, KTOO – Juneau) Chris Mannino has a 6-year-old daughter named Ila who she home-schools and takes to the independent learning center in Tenakee Springs on the three days it’s open each week.Listen NowManino said she only started thinking about home schooling her daughter after the town’s school closed back in 2013.“Prior to that time, no absolutely not, home schooling was barely a word I knew,” Mannino said.”It was nothing that we were pursuing or interested in.”The school reopened, but ever since, Mannino has been doing research to help figure out how she would home-school her daughter. She said that’s why this year when the school shut down, she was ready.“So, I wish our school was open,” Mannino said. “I wish we had enough students to have a regular school. That would be my first choice. But since we don’t, I feel like I’ve had time to prepare to do this.”The Tenakee Springs School closed this summer after its enrollment fell to single digits. But then, the school building reopened as an independent learning center that gives home-schooled kids a place to socialize and take part in group activities.Mannino enjoys being so close to her daughter but said sometimes it’s kind of tough.“Home-schooling a 6-year-old, there is no break,” she said.The entrance to the Tenakee Springs School building. (Photo by Quinton Chandler, KTOO – Juneau)Tenakee Springs is a small Southeast Alaska town on Chichagof Island, about 46 miles southwest of Juneau. In 2015, the state reported it had about 140 residents. It also has a small student body that fluctuates from year to year. Frances Ziel said some families were already choosing to home-school before the closure. After the school shut down, she said the district wanted to support them.Ziel is a regional school board member for the Chatham School District. She said last school year, student enrollment in Tenakee Springs dropped from 11 to five students when one family moved away. State education funding drops sharply when enrollment falls below 10 students.“What we decided to do was turn the brick-and-mortar building into an independent learning center,” Ziel said.Frances Ziel, right, during an advisory school board meeting. (Photo by Quinton Chandler, KTOO – Juneau)The learning center gives the community a chance to use at least some of the school’s resources.Ziel guessed there are 12 school-aged kids in town and seven of them enrolled in distance education through the Chatham School District. The district is working with an accredited distance learning school that sends parents materials to help them home-school their children. What parents can’t provide at home, their children look for at the learning center.“All children that are enrolled in Chatham School District can come here three days a week,” Ziel said. “They have two tutors here that are available if they are so needed or wanted by the students or parents.”Kids are also given access to the school’s library, gym and classrooms; and they can come to special events like an upcoming talk on octopuses.Mannino said she would get a lot more downtime during the day if her daughter were going to traditional school. Without the learning center, she’d almost get none.“And that’s one thing that’s been really nice about the independent learning center. Ila can work with Megan and another couple of younger children for an hour or two, three days a week,” Mannino said.Megan Bush is the independent learning center facilitator. (Photo by Quinton Chandler, KTOO – Juneau)Megan Bush is the independent learning center’s facilitator.“Pretty much anything and everything that the ILC needs, that’s me,” she said.One of her duties is to supervise a 4-year-old, and two 6-year-olds including Ila, Mannino’s daughter, during the afternoon.“So I consider my job to be providing opportunities that they’re not getting in their home school education. A big part of that is, especially for the younger ones, is social time,” Bush said.The learning center is open three days a week from 9 a.m. to 1 p.m. and it serves kids of all ages. Bush said the building could easily accommodate 20 to 25 kids if the town had that many. Instead, she usually sees less than 10.“From 9 to 11, I’m tutoring the middle and high school students,” Bush said. “I have one middle schooler and four high schoolers that come up here regularly and two more that come up here more occasionally.”Chris Mannino isn’t sure what her family would’ve done if they had to home-school without the learning center. She said moving would’ve been one option on the table. Ila Mannino climbs playground equipment at the Tenakee Springs Independent Learning Center. (Photo by Quinton Chandler, KTOO – Juneau)Ila Mannino climbs playground equipment at the Tenakee Springs Independent Learning Center. (Photo by Quinton Chandler, KTOO – Juneau)last_img read more